Avec l’entrée en vigueur en RD Congo du Traité de l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA) toutes les entreprises rivalisent d’ardeur pour être en phase avec la nouvelle législation. Timidement dans cette mouvance, l’ARMP  vient d’entrer de plain-pied dans cette dynamique en organisant du 14 au 22 mars, au profit des cadres et agents de la Division des Finances et Comptabilité, de sa Direction Administrative et Financière avec, à leur tête, le Directeur Administratif et Financier, Francis NDONGALA BUATU, une formation sur la pratique du Système Comptable OHADA (SYSCOHADA).

Ce séminaire animé par deux formateurs des formateurs du Conseil Permanent de la Comptabilité au Congo (CPCC), Josué Lusilao et Emmanuel Lumbu, respectivement, Directeur de Formation chargé du stage et Chef de Division  a porté sur la présentation de l’OHADA et du système comptable OHADA, l’analyse et traitement comptable des comptes de la classe 1 à5, les comptes de charges et produits, la détermination du résultat en SYSCOHADA, les travaux de fin d’exercice et la production des états financiers en environnement OHADA.


 Photo de famille (Credit Photo ARMP/Maurice Ipoma)

A la clôture de cette activité de renforcement des capacités, le Directeur Général  Adjoint de l’ARMP, Jean-Pierre KAPUKU TSHIPEPELE qui représentait le Directeur Général de l’ARMP,  n’a pas fait mystère de sa satisfaction. «Je dis grand merci au Conseil Permanent de la Comptabilité au Congo pour sa collaboration en mettant à la disposition de l’ARMP des formateurs qui se sont dévoués pour dispenser une formation de qualité ; ce grand pas franchi  permet à l’ARMP de se mettre en ordre avec la loi», a-t-il déclaré.
 Loin de tout satisfecit béat, il a encouragé les cadres et agents formés à s’approprier les acquis de la formation en galvanisant la matière et en ambitionnant de devenir opérationnels de manière à résorber le retard accumulé par l’ARMP en la matière et à présenter des états  comptables  fiables et conformes à la législation en vigueur.                        

Le DAF, Francis Ndongala recevant les conseils du DGA de l’ARMP (Photo ARMP/Maurice Ipoma)

«C’est vous qui chapeautez la comptabilité, je connais vos capacités dans ce domaine, le système OHADA a ses spécificités, je crois qu’avec cette formation vous  allez entrainer vos  collaborateurs de façon à éviter les erreurs et produire les états financiers fiables. J’ai espoir que ceux qui sont derrière vous vont se retrouver. En cas de doute, n’hésitez pas de faire recours au CPCC», a recommandé le DGA de l’ARMP qui s’adressait au Directeur Administratif et Financier de l’ARMP, peu avant de lui remettre de brevet de participation A tout seigneur tout honneur
Par le biais de leur représentant, Dieudonné WAKU, les participants ont tenu à remercier le Directeur Général de l’ARMP, Stanys BUJAKERA SANGANO qui n’a pas lésiné sur les moyens en leur accordant l’opportunité de se familiariser avec ce nouveau système comptable SYSCOHADA.
«Cette riche formation sur le système Comptable OHADA est pour nous une arme efficace qui nous permet de sortir de l’obsolescence de l’ancien système du plan comptable congolais et d’être au même niveau que tous les praticiens de la comptabilité OHADA», ont-ils reconnu.

Tout en saluant le professionnalisme, le dynamisme, la bienveillance des formateurs pour la qualité de l’enseignement leur dispensé nonobstant leurs multiples occupations, les participants ont pris l’engagement de se mettre à l’œuvre.

Recherche Appel d'offres

Annonces spéciales

Compteur des visiteurs

Aujourd'hui1
Hier161
Semaine162
Mois4346
Tout93806

Actuellement il ya 25 invités et pas de membres en ligne