Le deuxième séminaire de formation d’initiation de trois jours sur les nouvelles procédures nationales de passation des marchés publics organisée par l’Autorité de Régulation des Marchés Publics «ARMP» en partenariat avec l’Institut National du Bâtiment et des Travaux Publics-Ngaliema à l’intention  d’une centaine d’étudiants finalistes de cet Etablissement d’Enseignement se conjugue au passé.  La cérémonie de clôture a eu lieu samedi le 16 juin 2018, dans l’amphithéâtre Joseph Kabila Kabange de cette Alma mater archicomble.

De G à D. Le DG ai de l’ARMP, Magloire NGUNZA,  le Professeur KABA, le Directeur de la Formation et des Appuis Techniques à l’ARMP, R.KIKIDI et   les formateurs D. BUSHEBU et X. SAKA SAKA (Photo amateur)

Au  regard du profil des bénéficiaires et de la spécificité de la matière axée sur l’accès aux marchés publics avec un accent sur les éléments de préparation des soumissions dans le secteur des  travaux, l’ARMP a aligné deux experts formateurs  dont l’un fils-maison de l’INBTP, Xavier Saka Saka, et l’autre, Dominique Bushebu Lumana, formateur de l’ARMP, tous deux, issus du vivier des  formateurs de l’ARMP.

Ce séminaire de renforcement des capacités s’insère dans le cadre du cours d’Analyse des travaux et Marchés publics dispensé par le professeur Kaba Ntelo et vise à permettre aux étudiants d’avoir un complément d’informations sur les marchés publics, utiles à leur profession future en tant qu’acteurs dans le domaine des infrastructures.

Les participants en train de suivre religieusement les exposés (Photo amateur)

Tout au long du séminaire, les séminaristes ont parcouru de fond en comble les modules suivants : Les généralités sur la passation des marchés publics ; des formalités et conditions de participation aux marchés publics ; la préparation des soumissions en réponse à un dossier d’appel à la concurrence ; la cotraitance ou du groupement des entreprises et de la sous–traitance.  

Réarmement moral des étudiants

Dans son mot de clôture, le Directeur Général intérimaire de l’ARMP, Magloire Ngunza Benga Saka, en lieu et place du DG Stanys Bujakera empêché, s’est dit satisfait du fait que chacun des participants ait décelé les  contours du  nouveau dispositif légal et voire, le fossé criant qui existait entre leurs appréhensions au départ et les réalités sur terrain. Quitte à chacun de capitaliser les acquis de ce séminaire par la pratique.

Ne doutant pas un seul instant des nouvelles aptitudes acquises par les futurs ingénieurs en assurant la défense du parchemin sanctionnant la fin de leur formation, le DG  ai de l’ARMP les a encouragés entant que futurs praticiens, à se mettre ensemble pour créer des cabinets appelés à réaliser des études techniques préalables à l’exécution des marchés et à en surveiller l’exécution

Pour sa part, le professeur Kaba Ntelo, a exprimé toute sa reconnaissance à l’ARMP pour avoir accepté d’animer ladite formation. Il a insisté sur le caractère participatif du séminaire  avec  d’une part, le volet théorique et d’autre part, le volet pratique ponctué par les échanges portant sur les projets de génie civil. IL a par ailleurs sollicité la participation de chaque étudiant  avant de gager que ce séminaire  a permis aux séminaristes d’apprendre un plus de manière à transposer le bénéfice dudit séminaire dans leur futur travail.

En un mot comme en mille, il y a lieu d’apprécier à sa juste valeur l’engouement des étudiants  qui n’ont voulu jouer aux abonnés absents.

Recherche Appel d'offres

Annonces spéciales

Compteur des visiteurs

Aujourd'hui165
Hier279
Semaine444
Mois2901
Tout165449

Actuellement il ya 25 invités et pas de membres en ligne