Ce lundi 15 mars 2021 à  l’Institut National de Formation Judiciaire (INAFORJ en sigle), les cadres et agents de l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP en sigle), ont participé, au lancement de la cérémonie inaugurale de la formation des officiers de police judiciaire (OPJ en sigle) à compétence restreinte.

Photo de famille, formateurs et apprenants avec les DG de l’ARMP et de l’INAFORJ

La cérémonie a commencé par l’hymne national avant que le Directeur Général de l’ARMP,  le Pasteur Jean-Pierre KAPUKU, prononce son discours. S’adressant aux participants, le Directeur Général de l’ARMP a décrit la circonstance de la tenue de cette formation, combien primordiale pour l’ARMP en particulier et la République Démocratique du Congo en général, d’être dotée des compétences requises dans l’exercice de leur métier. Le Pasteur KAPUKU a rappelé la nécessité de ce renforcement des  capacités, attendu depuis la création de l’ARMP, au bénéfice des cadres et agents de l’ARMP qui seront désormais revêtus du pouvoir d’exercer comme Officiers de Police  Judiciaire en compétence restreinte devant les violations des lois relatives à la commande publique. 

De gauche à droite, le DG de l’INAFORJ, le Colonel EYANGA et le DG de l’ARMP

 Dans son mot de circonstance, le Directeur Général ai de l’Institut National de Formation Judiciaire, Monsieur KATAMBWE MALIPO Gérard, a salué la tenue de cette session de formation en qualité d’officier de police judiciaire à compétence restreinte des Cadres et agents de l’ARMP.  Il a ensuite défini le rôle de la Police Judiciaire comme l’ensemble des fonctionnaires de la Police Nationale, de l’Armée nationale et de certaines autres personnes nommément désignées ayant pour mission de constater les infractions, d’en identifier les auteurs, d’en établir la preuve et d’exécuter, une fois l’information ou l’enquête judiciaire ouverte, les délégations des juridictions d’instruction. Par les concepts «certaines autres personnes nommément désignés», le législateur a voulu ressortir la qualité d’officier de Police Judiciaire, subsidiairement à des lois particulières régissant certaines branches de la vie publique, à ces catégories de personnes en rapport avec leur mission ou fonction; c’est ce qui justifie la tenue de ladite formation aux cadres et agents de l’ARMP.

Le DG de l’INAFORJ a enfin clarifié la notion de Police judiciaire comme étant une notion propre à la procédure pénale, une matière à la lisière entre le droit public et le droit privé mais avec une dose particulière en faveur du droit public en vue de la protection de l’ordre public.

Il a conclu son propos en encourageant les participants à faire montre de beaucoup de valeurs éthiques basées sur l’assiduité, l’application, l’activité; qualités appréciées par la ponctualité, la participation et la proactivité dans les échanges et au moment des évaluations, avant la prestation de serment.

Pour clôturer la cérémonie, le Colonel EYANGA, représentant du Premier Secrétaire Rapporteur du Conseil Supérieur de la Magistrature et Chargé de la Formation au sein de INAFORJ, a procédé à l’ouverture de la session de formation en invitant les prochains prestataires de serment à profiter de cette formation pour accumuler les connaissances qui leur seront utiles dans l’exercice du métier de l’officier de police judiciaire à compétence restreinte dans le domaine de la commande publique.

Une vue des apprenants

Signalons que cette formation de haut niveau sera assurée pendant 3 semaines par d’éminents formateurs composés de hauts magistrats, des conseillers à la Cours de Cassation, au Conseil d’Etat et professeurs d’universités, des Procureurs Généraux de la République, des Généraux de la Haute Cour Militaire et portera essentiellement sur les matières comme: Le droit et procédure de passation des marchés publics et partenariat public-privé, l’Ethique et déontologie, l’Organisation et compétences judiciaires en droit des marchés publics, le droit pénal général et procédures pénales en matière des marchés publics et partenariat public-privé, le droit pénal spécial des marchés publics, les enquêtes et administration de la preuve en matière des marchés publics et partenariat public-privé, la gestion des contentieux  des marchés publics et partenariat public-privé, audits et enquêtes en marchés publics, techniques de rédaction des procès-verbaux et rapports à l’officier du Ministère public, etc.

Recherche Appel d'offres

Partenariat Public-Privé

Annonces spéciales

AVIS DE RECRUTEMENT ARMP

Compteur des visiteurs

Aujourd'hui11
Hier300
Semaine1183
Mois1357
Tout381033

Actuellement il ya 27 invités et pas de membres en ligne