Cérémonie de remise des brevets de formation aux cadres de l’Autorité de Régulation des Marchés Publics  en qualité d’Officiers de Police Judiciaire à compétence restreinte par l’Institut National de Formation Judiciaire.


De gauche à droite DG ai  INAFORJ, représentant du procureur de la république, secrétaire général du ministre de la justice, le PCA de l’ARMP et le DG ai de l’ARMP. Debout les lauréats.

Les Cadres de l’Autorité de Régulation des Marchés Publics, ont reçu ce vendredi 28 mai 2021, leurs brevets de participation à la formation en qualité d’Officiers de Police Judicaire à compétence restreinte, dans le domaine des Marchés Publics et des Partenariat Public Privé au cours de la cérémonie officielle organisée par l’Institut National de Formation Judiciaire « INAFORJ ».

C’est dans le cadre de la consolidation  de la réforme du système des marchés publics  et de contrats de partenariat publics-privés  que l’Autorité de Régulation des Marchés Publics, a sollicité cette formation auprès de l’INAFORJ, formation  qui a duré 2 semaines soit 15 jours.

Cette formation qui s’est tenue du 15 au 31 mars 2021 avait pour objectif de doter les cadres de l’ARMP ainsi qu’aux membres de Comité de Règlement des Différends, des compétences d’OPJ afin de mieux comprendre le contour pénal des procédures  d’attribution et d’exécution des marchés et des contrats de PPP.

« La qualité d’OPJ, vous donne et vous donnera le pouvoir de les constater comme tel c’est-à-dire : comme des infractions à la loi pénale à charge de leurs auteurs et d’en référer au Ministère Public pour qu’ils en répondent dans la rigueur de la loi.  L’OPJ à compétence restreinte est donc l’œil et l’oreille du Procureur de la République dans sa mission principale, celle de la recherche des actes d’improbité et des infractions pénales » a déclaré le Directeur Général de INAFORJ Mr KATAMBWE MALIPO Gérard.   Il n’a pas manqué  à remercier le DG de l’ARMP pour la confiance témoignée à l’endroit de l’INAFORJ. Et se dit d’être à la hauteur des attentes de l’ARMP « Je suis convaincu, pour ma part, de la qualité de la formation dispensée  ou mieux administrée à votre personnel afin de les mettre en ordre de bataille comme officiers de police judiciaire (OPJ) dans la lutte permanente contre les abus de pouvoir et d’autres antivaleurs qui peuvent ternir l’image du secteur des marchés publics. » A-t-il ajouté.

  

Prenant la parole, le Directeur Général de l’ARMP Pasteur Jean-Pierre  KAPUKU a conscientisé les lauréats  en ce sens : « la formation que vous terminez ce jour est destinée à vous doter des compétences en matière pénale dans la régulation des marchés publics et des contrats de PPP. Cette formation vous confère d’importants atouts pour votre carrière professionnelle. Certes la commande publique étant un domaine de la vie publique où le risque des pratiques en marge de la loi est susceptible d’engendrer des grands maux et des antivaleurs répréhensibles. Conscient des pressions qui seront exercées sur vous, par les pécheurs en eaux troubles caractérisées par les actes de corruption, le détournement des deniers publics, le blanchiment des capitaux, des délits d’initiés, des prises illégales d’intérêts et bien d’autres actes d’improbité. Mais je vous encourage à ne pas baisser les bras.  Bien au contraire, je vous invite à veiller au respect de l’esprit et de la lettre du cadre légal et règlementaire relatif à la pénalisation des pratiques en marge du cadre légal et réglementaire relatif à la commande publique. Votre force sera d’appliquer correctement la loi, selon que vous l’avez apprise tout au long de cette formation. La nation vous en sera reconnaissante »

Quant aux lauréats, ils affirment que, dans un secteur de la commande public par où passent près de 65% du budget de l’Etat, nous pensons être suffisamment aguerris dans la recherche et la constatation des infractions et de leurs acteurs et dans la constitution des dossiers à référer auprès du procureur de la république.

Rappelons par ailleurs que l’INAFORJ est un établissement public créé par décret n° 16/ 025 du 22 juillet 2016 qui  a pour mission d’assurer la formation initiale et la formation continue du personnel judiciaire (magistrats, greffier et secrétaire des parquets, personnel pénitentiaire et autres agents administratifs du ministère ayant la justice et les droits humains dans ses attributions) afin d’améliorer le bon fonctionnement de l’appareil judiciaire.

Pour opérationnaliser ses OPJ, l’ARMP sollicite l’accompagnement de l’INAFORJ dans la mise en place d’un système de la commande publique en République Démocratique du Congo doté d’un cadre légal règlementaire spécifique à la pénalisation des pratiques prohibées des marchés publics et des contrats de Partenariat Public Privé.

Recherche Appel d'offres

Partenariat Public-Privé

Annonces spéciales

AVIS DE RECRUTEMENT ARMP

Compteur des visiteurs

Aujourd'hui27
Hier253
Semaine2012
Mois5578
Tout394465

Actuellement il ya 59 invités et pas de membres en ligne